Pollution par les particules

Posted on Updated on

11pollutionLa pollution par les particules dans l’air ambiant    augmente le risque de mortalité en France

La pollution par les particules dans l’air augmente le risque de mortalité en France, d’après les résultats publiés aujourd’hui dans le dernier rapport du Programme de surveillance air et santé (Psas) de l’Institut de veille sanitaire (lnVS).

L’objectif de cette étude était d’actualiser les connaissances sur les liens entre la pollution de l’air (particules et polluants gazeux) et le risque de décès pour différentes causes. Elle a concerné neuf villes françaises au cours de la période 2000­2004, soit environ 11 millions de personnes. Elle permet de documenter, pour la première fois en France, un lien épidémiologique entre les niveaux de particules fines et grossières (PM 2,5 et PM 2,5-10) dans l’air ambiant et le risque de mortalité. Elle consolide également les résultats précédemment obtenus dans le cadre du Psas sur l’existence de liens entre les niveaux d’ozone et de dioxyde d’azote et le risque de mortalité. Lire la suite

Fin des ampoules 100 watts

Posted on Updated on

La fin des ampoules à incandescence de 100 watts

Le Figaro 

À partir du 1 septembre, les ampoules de 100 watts vont disparaître des rayons des magasins de l’Union européenne. Ce retrait marque le coup d’envoi de la mort annoncée de toutes les ampoules classiques d’ici à trois ans, remplacées par les lampes de nouvelle génération consommant 80 % d’électricité en moins.

Si ces nouvelles ampoules sont certes plus chères à l’achat, elles ont une durée de vie plus longue.

Et utiliser des ampoules ­économiques à la place d’ampoules à incandescence devrait permettre à un foyer moyen d’économiser 166 euros sur sa facture d’électricité en un an, selon une étude allemande citée par les organisations de consommateurs.

La Commission européenne calcule plus modestement qu’en troquant les ampoules classiques pour la génération d’ampoules «fluo compactes», dites aussi lampes basse consommation (LBC) fabriquées en Asie, les ménages peuvent économiser 50 euros en moyenne par an.

À l’échelle de l’Union, l’économie se chiffrerait entre 5 et 10 milliards d’euros chaque année.

 

Taxe carbonne

Posted on Updated on

9Taxe carbone

Taxe carbone, qu’est ce qu’une tonne de co2

Taxe carbone : une ponction d’un côté, un chèque de l’autre

 La taxe carbone coûtera en moyenne 74 euros à chaque ménage français, avant compensation.

Avec la taxe carbone et sa compensation, annoncées jeudi par Nicolas Sarkozy, l’État prendra d’une main ce qu’il donnera de l’autre. Un système inédit et assez complexe. Décryptage.

  • Quelle sera la facture pour les ménages ?

Les ménages payeront dès janvier la taxe carbone lors de leur passage à la pompe et sur leur facture de chauffage, puisque cet impôt frappera le pétrole, le gaz, le charbon et le GPL, à raison de 17 euros la tonne de CO2 émise. D’après le ministère du Budget, ce tarif entraînera un surcoût de 1,96 euro pour un plein de 40 litres d’essence, toutes taxes comprises (la TVA s’appliquant à la taxe). Pour le gazole, la note grimpera de 2,16 euros. Le remplissage d’une cuve de fioul de 1 000 litres coûtera 54 euros de plus. Quant à la facture de gaz, elle s’alourdira de 7 %. L’impact sera donc très différent pour les particuliers, selon qu’ils se chauffent à l’électricité, au gaz ou au fioul et selon leur utilisation de la voiture. Le surcoût moyen de 74 euros par ménage est une moyenne théorique. Il correspond à la recette estimée de la taxe pesant sur les particuliers divisée par le nombre de foyers fiscaux (36 millions). Mais il suffit de consommer 2 000 litres de fioul et de faire trois pleins d’essence par mois pour que la taxe carbone coûte 178 euros par an. Et un Parisien sans voiture qui se chauffe à l’électricité ne payera rien ! Chaque année, le coût de la tonne de CO2 augmentera (le chef de l’État n’a pas précisé de combien). L’objectif est que les Français soient peu à peu dissuadés de consommer les énergies contribuant au réchauffement climatique, en les rendant plus chères. lire la suite

Réponse duplex A86-A13

Posted on Updated on

Ci-après, la réponse au courriel envoyé à Mme Karine Léger par l’ apema concernant l’analyse de l’air au abord du duplex A86 A13 au niveau de Ruel Malmaisons.  

Analyse de l’air aux abords de la A86

 

   Madame Daune bonjour et merci à vous de nous avoir transmis vos interrogations que je comprends tout à fait.

Pour vous expliquer le contexte de cet observatoire, le Duplex A86 ouest étant une infrastructure nouvelle son l’élaboration et sa construction ont fait l’objet d’engagements en matière environnementales pris par l’Etat et son concessionnaire Cofiroute. Pour évaluer l’impact de ce tunnel sur la qualité de l’air, un observatoire a été décidé dont la mise en oeuvre a été confiée à Airparif en tant qu’organisme indépendant. A la demande de Cofiroute, nous avons rédigé le cahier des charges de cet observatoire qui a ensuite été soumis à l’approbation du préfet sur la base d’une instruction par les services de l’environnement (DRIRE, DIREN, Centre d’Études Techniques de l’Équipement du Ministère des Transports). Lire la suite

Chantier A86

Posted on Updated on

Après les travaux de terrassement le long de le rue Boule ( pont entre Maisons-alfort et Créteil rue saint  Simon), la première étape de pause de protections phoniques à débuter par la pause de poteaux  métalliques devant recevoir celles-ci

7Chantier-A867Chantier-a861

 

A86-A4 2 éme tranche

Posted on Updated on

Intervention du 30 juin de Monsieur le Député-Maire à l’Assemblée Nationale

Opérations de protection phonique des autoroutes dans le Val-de-Marne

Michel Herbillon, Député du Val-de-Marne

Madame la secrétaire d’État en charge des technologies vertes, les trois villes de ma circonscription, Maisons-Alfort, Charenton et Saint-Maurice, sont fortement affectées par les nuisances de deux des autoroutes les plus fréquentées en Europe : les autoroutes A4 et A86. L’A4, avec ses 260 000 véhicules par jour, jouxte ces trois communes. Quant à 1’A86, elle traverse de part en part Maisons-Alfort. lire la suite…

Compte rendu de la réunion avec Mr le Député-Maire

Posted on Updated on

Compte rendu de la réunion avec Mr le Député-Maire du 15 mai 2009 à 17h45

étaient présents : Mr Herbillon, Mr Capitanio ,Mr Bergot , Mr Fritz,

Mmes Daune , Dodille, Michel, Mrs Delion et Surcouf,

  •  financement de la deuxième tranche des travaux

Mr le député Maire nous a fait part de ses nombreuses interventions à l’Assemblée Nationale , auprès des ministres et des préfectures et nous a lu son dernier courrier à Mr le Préfet du Val de Marne.

Les arbitrages pour le PDMI étant en discussion, une réunion concernant les financements aura lieu le 8 juin, Mr le Député Maire espère voir inscrit le financement de la deuxième tranche de travaux au PMI,. En cas d’échec, il n’exclut pas une mobilisation des maisonnais.

  • Qualité des murs anti-bruit

Mr Fritz indique que les murs seront en béton-bois absorbant le bruit , ce sont les murs les plus performants actuellement , ils sont notamment utilisés pour les aéroports.

Pour les projets : prendre rendez-vous avec Mr Mangin et encas de pb contacter la mairie

  • Qualité de l’air 

;PRQA La mairie n’a pas reçu d’information,

La dernière étude demandée par la mairie pour l’aire sportive près de la A86 a mentionné des taux inférieurs aux limites autorisées. L’APEMA demande qu’une limitation du trafic des poids lourds sur la A86 soit demandée (soit par détournement soit par péage ou toute autre solution)

Mr le Député Maire demande que le dossier photo, carte lui soit transmis avant le 8 juin

  • Intervention sur la solidité de nos viaducs

M le Député Maire reconnaît la pertinence des remarques , mais espère que les ingénieurs de la DDE auront fait leur travail, mais charge Mr Fritz de se renseigner .

  • Carte du bruit sur la commune elle est en cours de réalisation
  • Orbival

Un Comité extraordinaire se reunit la semaine prochaine au Conseil Régional pour une cohérence avec le projet du Grand Paris de Christian Blanc

  • Antennes relais

Des mesures ont été demandées par la mairie

Mr le Maire note que la ville a perdu son procès contre les opérateurs ces dernières années

  • Abords d’autoroute

Mr Fritz note que la mairie intervient très souvent mais que la DDE n’entretient pas les abords de l’autoroute

Nous avons eu des interlocuteurs attentifs à nos revendications et comprenant nos problèmes et volontaires pour trouver des solutions.

La discussion s’est prolongée sur le perron de la Mairie avec Mr Capitanio

 

 

Le danger des particules

Posted on Updated on

2danger particulesParmi les différents résultats présentés lors du colloque « Qualité de l’air et particules » du programme de recherche PRIMEQUAL qui s’est tenu à Rouen les 2 et 3 octobre 2007, ceux qui s’appliquent au domaine de la santé ont marqué de manière décisive la connaissance des impacts de la pollution atmosphérique.

Des chiffres alarmants, une réglementation à faire évoluer

Manifestations inflammatoires des voies respiratoires, allergies, crises d’asthme et bronchites chroniques à long terme, réduction de la capacité respiratoire chez les enfants, augmentation de la mortalité cardiopulmonaire et du cancer chez l’adulte, et manifestations cardio-vasculaires sont autant de conséquences identifiées de la pollution par les particules. Évalué par la commission européenne, l’impact sanitaire des seules particules fines d’une taille inférieure à 2,5 microns (PM2,5) se traduit pour l’année 2000 par la perte de neuf mois d’espérance de vie, 386 000 décès prématurés par an et 110 000 hospitalisations graves par an. Un constat d’autant plus inquiétant que la directive européenne 1999/30/CE visant à réduire la pollution ne réglemente pas les particules de diamètre inférieur à 2,5 microns dont la taille les rend pourtant plus dangereuses pour la santé. Ce sera bientôt chose faite grâce au projet de directive actuellement en cours d’adoption au Parlement. En outre, l’une des conclusions du Grenelle de l’Environnement dans ce domaine consiste à définir dans les prochains mois un plan particules pour la France avec un objectif de 15µg/m3 (PM2,5), valeur cible en 2010 et obligatoire en 2015, soit une réduction de 30% par rapport à aujourd’hui. lire la suite…

Qualité de l’eau

Posted on Updated on

Image1Parmi les différents résultats présentés lors du colloque « Qualité de l’air et particules » du programme de recherche PRIMEQUAL qui s’est tenu à Rouen les 2 et 3 octobre 2007, ceux qui s’appliquent au domaine de la santé ont marqué de manière décisive la connaissance des impacts de la pollution atmosphérique.

Des chiffres alarmants, une réglementation à faire évoluer

Manifestations inflammatoires des voies respiratoires, allergies, crises d’asthme et bronchites chroniques à long terme, réduction de la capacité respiratoire chez les enfants, augmentation de la mortalité cardiopulmonaire et du cancer chez l’adulte, et manifestations cardio-vasculaires sont autant de conséquences identifiées de la pollution par les particules. Évalué par la commission européenne, l’impact sanitaire des seules particules fines d’une taille inférieure à 2,5 microns (PM2,5) se traduit pour l’année 2000 par la perte de neuf mois d’espérance de vie, 386 000 décès prématurés par an et 110 000 hospitalisations graves par an. Un constat d’autant plus inquiétant que la directive européenne 1999/30/CE visant à réduire la pollution ne réglemente pas les particules de diamètre inférieur à 2,5 microns dont la taille les rend pourtant plus dangereuses pour la santé. Ce sera bientôt chose faite grâce au projet de directive actuellement en cours d’adoption au Parlement. En outre, l’une des conclusions du Grenelle de l’Environnement dans ce domaine consiste à définir dans les prochains mois un plan particules pour la France avec un objectif de 15µg/m3 (PM2,5), valeur cible en 2010 et obligatoire en 2015, soit une réduction de 30% par rapport à aujourd’hui. lire la suite…